TOUR DU MONDE EN 32 JOURS

 

Avec la « Tribune de Genève », « 24 Heures »

et l’agence « Au Tigre Vanillé »

 

 

IMG_20190923_070705.jpg

Nous avons parcouru 8 pays, 3 continents, pris 13 fois l’avion, changé 8 fois de fuseau horaire, bénéficié des connaissances de 13 guides et vécu deux fois un 4 octobre. Nous avons transpiré ou grelotté sous 4 climats différents. Nous avons dansé, mangé, bu et rigolé entre le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne (voire même au-delà)… Comment exprimer un tour du monde en 32 jours et au nom de 18 personnes ? Peut-être en leur laissant la parole, morceaux choisis…

« Un fabuleux voyage, dynamique, contrasté, truffé de découvertes, où la nature luxuriante des tropiques s’est mêlée aux rythmes caractéristiques des danses tribales polynésiennes »  

« Le point d’orgue fut l’île de Rapa Nui pour sa quiétude, pour l’harmonie entre les gens qui l’habitent et les vestiges de leur passé »

« Toutes belles et envoûtantes escales d’un tour du monde aux paysages, cultures, langues et coutumes si différentes que nous ne nous sommes pas lassés de découvrir »

«  L’inattendu guette à chaque détour du parcours mais lorsque, dans le lagon turquoise de l’île de Moorea, les raies majestueuses et câlines s’approchent pour partager un instant de douceur et de caresses, on se met à croire aux miracles… »

« Une expérience exceptionnelle d’une intensité rare qui, je crois, me fait voir le monde d’un œil nouveau »

« Depuis le 21 octobre, chaque nuit, je suis de retour sur ces lieux sublimes, que nous avons eu le « oh combien précieux privilège » de découvrir. C’est pour cette raison que j’apprécie le crépuscule, la nuit qui tombe, prélude à la continuation de cet inoubliable voyage »

« Cet extraordinaire tour du monde fut une suite ininterrompue d’émerveillements, d’émotions, d’admirations, de moments rares, de joies et de rires partagés et surtout nous fit découvrir combien la planète Terre est belle »

« Au travers d’un tel voyage, nous et nos petits soucis, sommes ramenés à une plus juste dimension »

« C’est la quintessence de chaque endroit visité. C’était beaucoup mieux que dans mon rêve »

« Ce tour du monde a aussi été la réunion de personnes que rien ne disposaient à se rencontrer et qui, au bout d’un mois avaient de la peine à se séparer. Paul Morand n’a-t-il pas dit : « Le plus beau voyage, c’est celui que l’on fait l’un vers l’autre » ? »

Lire le compte-rendu de ce fabuleux voyage sur le blog : https://tourdumonde2019.tumblr.com

Les commentaires sont fermés.