27/12/2017

LE KERALA

L'INDE DU SUD, TEMPLES, EPICES ET COCOTIERS :

LE RETOUR

par Michèle Paoli


CIMG2310.JPG

C’est un groupe de 20 lecteurs de la « Tribune de Genève » et de « 24 Heures » – tous fidèles du Club voyages de votre journal – qui a choisi de quitter le froid pour découvrir les belles régions de l’Inde du sud. Dans une ambiance zen et un univers luxuriant, nos sympathiques abonnés n’oublieront pas de sitôt ce très beau voyage, organisé par l’agence Lets Travel.

1er jour : Aéroport de Genève. Nous nous connaissons presque tous. Quel plaisir de se retrouver pour partager un voyage qui s’annonce, d’après le programme, comme assez fabuleux. Comme tous les pays lointains, le voyage en avion est assez difficile. 6 heures pour arriver à Dubaï, deux heures de transit et ensuite 4 heures pour Bangalore, en Inde du sud. Ouf, nous arrivons enfin ! Mais ce n’est pas de tout repos. L’entrée est assez cocasse : 4 guichets ouverts pour le visa pour plus de 500 personnes !

2ème jour : Nous arrivons le 4 décembre à Bangalore, après plus de 12 heures de trajet. Accueillis par notre guide local francophone, Ram de son prénom, nous partons pour notre hôtel. Presqu’une heure de car... Les chambres n’étant pas encore prêtes, nous découvrons le buffet indien, que nous avons bien apprécié, tout comme les repas ou buffets que nous avons eu le plaisir de déguster tout au long du séjour. Et voilà que notre voyage commence : un car à notre disposition, avec un chauffeur « Sorry », (c’est son prénom), l’aide chauffeur, « James », bien indispensable pour le groupe, et « Ram » notre guide, trois personnes à notre service que nous garderons tout le long du voyage (à l’exception de deux jours) et qui nous conduisent cet après-midi à la visite de la capitale du Karnataka, Bangalore ou Bengaluru, qualifié de « Silicon Valley ». C’est une grande ville cosmopolite, centrale dans le développement de l’industrie des technologies de l’information, avec une forte population active et de moins en moins d’espaces verts. Pourtant Ram est fier de nous promener dans un très beau parc, avec des arbres centenaires, des plantes, des fleurs et aussi des singes, mais malheureusement ils n’ont pas voulu se montrer à nous.

Un dîner de bienvenue et une bonne nuit de sommeil ont fini la journée pour le bien de chacun.

3ème jour : 5 heures de route nous attendent pour nous rendre à Hassan, la ville de l’Etat du Karnataka. Nous commençons notre visite  par les temples de Halebid et de Belur construits en étoile. Les murs sont divisés en bandes horizontales qui racontent des histoires dont Ram est tout heureux de nous en conter quelques-unes. CIMG2170.JPGNous ne sommes pas seuls. Plusieurs classes d’élèves, dans de somptueuses tenues propres à chaque école, plus curieux de voir des Européens que l’architecture et les sculptures de ces chefs d’œuvres. Les selfies fusent, les sourires, les « What’s your name » suivis d’éclats de rire lorsqu’ils entendent nos prénoms. De vrais moments de bonheur avec ces beaux jeunes gens !

Après cette journée bien remplie, nous retrouvons à Hassan notre hôtel.

4ème jour : 3h30 de route pour atteindre Mysore. Sur la route, nous commençons notre visite par l’un des plus importants centres de pèlerinage de l’Inde, Jain. Nous montons la colline d’Indragiri par un escalier de plus de 600 marches, absolument à découvert et sous une chaleur dont nous n’étions plus habitués. Pour ceux qui le désirent, cette escalade peut être évitée grâce à des transports en palanquin portés par 2 ou 4  personnes. Au fur et à mesure de la montée, un magnifique panorama s’ouvre devant nous. A l’arrivée sur la plate-forme, nous découvrons un vaste bâtiment édifié au XIIe siècle et face à nous s’élève l’immense statue de Gomasteswara de 17 mètres de haut qui est l’une des plus hautes statues monolithiques du monde. CIMG2273.JPG

Continuation pour Mysore, la ville des parfums, célèbre pour son jasmin et son bois de santal. Après notre déjeuner à l’hôtel, l’après-midi est consacrée à la visite de l’extravagant palais du Maharaja, installé dans le centre de Mysore. C’est l’un des plus grands bâtiments royaux de l’Inde, ancien siège des maharajas de Mysore, de la dynastie des Wodeyars, autrefois au pouvoir. Ce palais mélange les styles hindou, islamique, gothique et rajput. Actuellement, hormis une aile où habitent les descendants du Maharaja, le Palais est dédié aux visites des touristes, dont beaucoup sont des Indiens.

Après cette visite « royale », nous flânons dans le marché de Devajara, humons les diverses senteurs du marché pluri centenaire, regorgeant d’épices, de soies ainsi que de bois de santal. D’ailleurs qui n’a pas fait l’achat de quelques savons en bois de santal ? Mais je n’oublie pas les milliers de guirlandes de fleurs dont Ram nous demandent de ne pas nous approcher pour les respirer dès lors que c’est impropre puisqu’elles sont destinées en offrande dans les temples.

CIMG2364.JPG5ème jour : Ce matin, nous partons pour l’excursion à Srirangapatna pour visiter la résidence d’été du Sultan Tippu et le Gumbaz, mausolée du Sultan et de sa famille. Ce magnifique bâtiment a été entièrement construit avec du bois de rose français et est orné de piliers et des balcons splendides. L’architecture fait penser au Taj Mahal en « miniature »…

Continuation vers la colline de Chamundi et le temple de Chamundeshwari, sur les hauteurs de Mysore. En redescendant, nous avons pu voir l’imposante statue du taureau Nandi, la monture sacrée de Shiva, sculptée dans un seul bloc de pierre noire.

Notre dîner au Royal Orchid Metropole, construit en 1920 par le maharaja de Mysore, est digne d’une très bonne table. Notre repas, servi à table, est des plus succulents.

6ème jour : 3 heures de car pour atteindre la région de Wayanad, par une route en lacets, à travers les montagnes des Ghâts occidentaux offrant une vue vertigineuse sur les plantations de thé d’un vert profond. Nous croisons des dizaines d’Indiennes travaillant dans ces immenses champs qui, 6 jours sur 7 et environ 10 heuresCIMG2600.JPG par jour, cueillent les feuilles de thé et les rassemblent dans des sacs portés sur leur tête. C’est un travail laborieux, mais bien rémunéré, d’après Ram.

Après le repas de midi à l’hôtel, d’aucuns se baladent dans les plantations de thé, café et cardamone. D’autres profitent pour s’offrir un vrai massage ayurvédique, et un repos bien mérité.

Avant le repas du soir, surprise : Ram nous offre dans son bungalow un apéritif local, le rhum coca. Merci Ram !

7ème jour : Ce matin, nous partons pour Calicut, ville qui accueillit Vasco de Gama au XVᵉ siècle lors de la conquête des Portugais et qui se situe sur la côte de Malabar, dans l’état du Kerala. Après le déjeuner, nous arrivons à la gare, bondée d’Indiens, pour prendre le train à destination de Cochin. 3h.30 de voyage.

Nous arrivons en fin d’après-midi et retrouvons notre car qui nous conduit à notre hôtel.

8ème jour : Journée consacrée à la visite de Fort Cochin, la plus pittoresque ville du Kerala. Au fil de ses quartiers, nous découvrons multiples influences qui font la richesse culturelle unique du Kerala : les carrelets de pêche chinois, la St Francis Church bâtie par les Portugais au XVIᵉ s., le Palais hollandais avec ses belles fresques, la synagogue dans le quartier juif.CIMG2475.JPG

Après le repas de midi, nous sommes libres pour flâner au bord de la mer et acheter quelques petits souvenirs aux vendeurs ambulants. En fin d’après-midi, nous assistons à un spectacle de Kathakali, danse typique du Kerala qui narre les épopées des dieux et démons dans un style dramatique, avec en préambule une longue séance de maquillage.

9ème jour : Lever vers 6 heures. 5 heures de route nous attendent pour atteindre la réserve de Periyar perchée à 1 200 m. d’altitude afin d’y découvrir les plantations d’épices dont les collines sont recouvertes : thé, poivre, cardamome, café… Superbe visite, très intéressante, qui nous a permis à son issue d’acheter des épices, du thé ou bien d’autres choses.

L’après-midi, petite excursion en bateau sur le lac pour voir si nous avons la chance d’apercevoir des éléphants. Mais non, aucun animal sauf quelques oiseaux.

CIMG2774.JPG

Le soir, nous assistons à un spectacle de Kalaripayattu, art martial millénaire typique du Kerala, dont les talents des jeunes athlètes nous ont impressionnés et passionnés.

10ème jour : 4h.30 pour arriver à Allepey, point de départ des fameuses croisières sur les backwaters. En route, nous nous arrêtons à la Connemara Tea Factory, en activité depuis 1975, où nous suivons les différentes étapes de la fabrication du thé.

Notre déjeuner se déroule chez l’habitant à à Kanjarapally Plantation Bungalow, édifice colonial datant de plus de 100 ans. Toutes les saveurs de la cuisine keralaise s’offrent à nous. Nous nous régalons. Continuation pour Kumarakom, sur la rive du lac Vembanad avec ses rizières et cocotiers à perte de vue. Bien que la nature fut très belle, nous sommes heureux d’arriver à destination. Notre hôtel étant situé sur la lagune, c’est en bateau prévu à cet effet que nous découvrons le Coconut Laggon où nous logeons deux nuits.

Le soir, nous nous retrouvons dans une ambiance très chaleureuse pour le cocktail offert par la Tribune de Genève et 24 heures. Ce sont des moments toujours sympathiques qui renforcent les liens tissés lors des voyages.

CIMG2791.JPG11ème jour : La journée est libre pour se détendre à l’hôtel ou profiter de la piscine, des massages ayurvédiques ou tout simplement se balader dans l’immense parc. Dîner et nuit à l’hôtel.

12ème jour : Matinée libre pour profiter du cadre enchanteur de l’hôtel. Nous sommes partis de Genève à 21 personnes mais nous allons quitter l’Inde avec 17 personnes. Andréa et Jean-Paul, Denise et Bernard, ont décidé de rester 6 jours supplémentaires pour s’offrir les bienfaits d’une cure ayurvédique. Les au-revoir fusent tant pour nos 4 compatriotes que pour les employés de l’hôtel venus nous saluer avant d’embarquer à bord d’un kettuvallam, houseboat traditionnel, pour une croisière d’environ 4h au cœur des backwaters, dédale de canaux entre rizières et cocoteraies. Le déjeuner, préparé par le cuisinier de l’hôtel, a ponctué notre longue route et c’est en fin d’après-midi que nous retrouvons notre car  pour atteindre Cochin et notre hôtel.

13ème jour : Tout a une fin et c’est aujourd’hui que nous quittons l’Inde, avec ses multiples senteurs, sa météo agréable, la gentillesse de sa population pour rentrer à Genève avec la neige et le froid de l’hiver…..

Merci à vous tous, Raymond, Antoine, Ling, Chantal, Daniel Catherine, Edith, Jean-Paul Andréa, Christiane, Jean-Claude, Jacqueline, Werner, Micheline, Monique, Yvan, Bernard, Denise, Maryvonne et Gilberte, d’avoir, encore une fois, fait confiance au Club voyages. A bientôt, pour une autre aventure.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.