02/12/2017

LA NOUVELLE ZELANDE

LA NOUVELLE ZELANDE, DU NORD AU SUD :

LE RETOUR

par Heidy Fuchs

 


Groupe.jpg

AOTEAROA, veut dire, dans la langue des Maoris, LE PAYS DU LONG NUAGE BLANC !

Les 14 participants du voyage des lecteurs de la TdG et de 24Heures l’appelleront tout simplement NOUVELLE ZELANDE et ce voyage « Down Under » (plus de 20 heures de vol et 12 heures de décalage horaire) restera pour tous une expérience inoubliable. (la suite du compte-rendu sur le blog……

Nous avons été accueilli partout, non comme des touristes, mais comme des amis et après avoir maitrisé l’accent « kiwi » c’est avec bonheur que nous avons pu échanger nos impressions, poser des questions, s’intéresser au mode de vie et aux habitudes rurales et autres, sans avoir l’air de déranger qui que ce soit !

C’est sûr que les villes nous ont impressionnées : Auckland la capitale économique, Wellington la « vraie » capitale du pays avec en prime son magnifique musée « Te Papa » et enfin Christchurch la plus anglaise de toutes mais hélas durement touchée par un tremblement de terre en 2011.

C’est sur l’île du Nord que commencera notre voyage et chaque jour nous apportera son lot de découvertes, toutes plus belles les unes que les autres.

Les plages de sable noir (l’une d’elle est même devenue célèbre dans le monde entier grâce au film « la leçon de piano » qui a reçu la palme d’or en 1993) , les gigantesques kauris, les fouguères argentées, des cascades, des falaises à perte de vue et dès que nous arriverons dans les environs de Rotorua le magnifique parc de Wai O Tapu géothermique situé dans la zone volcanique du Taupo aux sources d’eau chaude aux couleurs impressionnantes.

C’est dans les environs de Napier « la plus grande ville d’art déco du monde »  que nous découvrirons une impressionnante colonie de « Fous de Bassan » en longeant les falaises dans une remorque tirée par un tracteur d’une autre époque et conduite par un guide « haut en couleurs » qui nous expliquera tout et nous racontera  la violence du tremblement de terre de 1931.

Le parc national de Tongario est célèbre pour son activité volcanique et est la terre sacrée des Maoris. Le lac émeraude, à env 1800 m d’altitude est, pour beaucoup, le plus beau du monde et de partout s’échappent des volutes de fumée.  Magnifique et très impressionnant !

La petite ville de Martinborough, entourée de vignobles, nous a séduit par son aspect « très british » et ses maisons pimpantes en bois blanc.

Après 2 magnifiques journées passées à Wellington, c’est déjà pour nous le temps de prendre le ferry et, après plus de 3 heures de traversée (hélas avec un temps pluvieux) Bienvenue sur l’île du Sud !

Notre premier arrêt sera à Marlborough où nous dégusterons d’excellents « sauvignon blanc » et autres et ceci dans l’église désaffectée du domaine viticole tenu depuis de nombreuses années par des français originaires du pays de Loire.

Partout la nature est magnifique, les paysages extraordinaires et à perte de vue des troupeaux de vaches et de moutons…on se croirait presque dans un livre d’images surtout qu’à l’horizon se profile déjà les premières montagnes, enneigées, des Alpes du Sud.

Les lacs turquoises et les montagnes de la région du Mt Cook, le lac Tekapo avec son église du Bon Berger et la vue grandiose depuis le Mt John nous feront passer des journées inoubliables, sans oublier bien sûr la belle balade de plusieurs heures et la visite du musée de Sir Hillary, premier vainqueur de l’Everest.

Hélas, tout a une fin et c’est sur la péninsule de Banks, dans le charmant village d’Akaroa, ancienne colonie française, que nous terminerons notre magnifique voyage et en toute bonne compagnie puisque en soirée nous aurons le bonheur d’observer les petits manchots bleus qui rentrent au bercail et que le lendemain ce sont de très nombreux dauphins d’Hector ( un des plus petits mammifères marins et endémique à la Nouvelle Zélande) qui nous accompagneront lors de notre sortie en mer.

Grâce à l’organisation sans faille de « Tirawa », d’hôtels choisis avec soin, de restaurants nous permettant de goûter aux délices de la cuisine néo-zélandaise, d’un excellent guide local, de belles balades en toute bonne compagnie, de soirées « apéro » très sympathiques et de rencontres de toutes sortes, nous garderons c’est sûr le meilleur des souvenirs de notre visite au pays des « kiwi » !!

Oui, c’est vraiment bien, bien loin  AOTEAROA mais tellement beau !

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.