15/10/2015

CIRCUIT AU PORTUGAL

LE PORTUGAL, LE RETOUR...

du 19 au 26 septembre 2015


 

portugal 3.jpg

Nous sommes vingt-six à avoir choisi de partir pour un circuit de Porto à Lisbonne, à la découverte des merveilles du Portugal, petit pays à la fois grand par les richesses de son patrimoine et le bienfondé de ses traditions. Nous nous sommes laissé charmer par la beauté des églises gothiques, l’authenticité des petits villages, l’intensité du fado, la brillance des azulejos, l’éclat des vignobles baignés de soleil, et au fil de l’eau nous nous sommes également laissé bercer une journée par le Douro…

Samedi 19 septembre : accueil à l’aéroport de Genève par Béatrice du Club Med. Les présentations faites, chacun se dirige où il lui plaît jusqu’au moment de l’embarquement pour s’envoler vers le Portugal. Elsa nous attend. Adorable jeune femme, petite par sa taille, mais grande par sa culture. Sourire aux lèvres - j’en profite pour dire « gardé durant toute la semaine » – Elsa nous conduit vers notre car pour une visite panoramique de Porto. Présentation de notre chauffeur, Joaquim, que nous aurons durant tout le voyage, à l’exception d’un jour pour son repos hebdomadaire. Porto, (prononcé Portu en portugais) est la seconde agglomération du pays après Lisbonne. Les deux villes ont souvent rivalisé par le passé. Elle est connue pour le vin de Porto, ses monuments et ses ponts sur le Douro . Porto, de par son histoire de négoce du vin avec le Royaume Uni, semble avoir été influencée par ce pays et par une activité commerciale importante. Un adage évoque le caractère des différentes villes portugaises : « Pendant que Lisbonne se fait belle, Coimbra  étudie, Braga prie et Porto travaille ». Après une visite panoramique de la ville, nous sommes attendus pour une pause-café au Café Guarany, établissement historique de la belle époque situé P1190151.JPGdans le centre-ville. Première étape pour déguster les « Pastéis de nata », petits flans portugais, accompagnés d’une boisson de notre choix. Moment convivial nous permettant de mieux nous connaître et d’échanger sur nous-mêmes. L’hôtel n’étant pas prêt à nous accueillir rapidement, nous continuons notre tour de ville et c’est vers 19 heures que nous prenons possession de nos chambres à l’hôtel Bessa Porto, après avoir dégusté un vin de Porto, apanage du cocktail de bienvenue. Quelques instants nous sont donné pour nous rafraîchir et nous partons pour notre premier diner en commun dans un restaurant typique du centre de Porto.

Dimanche 20 septembre : hier, ce fut un tour de ville panoramique en car nous donnant un avant-goût de cette belle ville portuaire. Aujourd’hui, nous partons pour une découverte guidée de la ville avec Elsa, à pied et en car. Tout d’abord, nous longeons le Douro pour arriver à la jetée et au phare de Felgueiras qui balisent la jonction entre le fleuve et l'océan. En longeant la côte, nous parvenons au fort de Saint-François-Xavier, bâti au XVIIe siècle. Ensuite, nous partons vers l’église de Clérigos (la torre dos Clerigos), avec sa grande tourP1190150.JPG semblable à un grand cierge en plein de cœur de la ville. Il est difficile de ne pas la voir, car avec ses 76 mètres de hauteur, son clocher est le plus haut du Portugal. Nous continuons par la visite de la « Livraria Lello » qui, en raison de sa valeur historique et artistique, cette librairie a été reconnue comme une des plus belles du monde par diverses personnalités. Avant notre déjeuner, étant donné sa situation dans le centre historique de Porto, Elsa tient à nous faire découvrir la cathédrale, magnifique forteresse du xiie siècle. De style roman, elle est remaniée aux xviie et xviiie siècles, mais n’en est pas moins un des monuments les plus anciens de la ville. Toujours dans le même quartier, nous poursuivons par la visite de la gare de Sao Bento, dont le mur est entièrement recouvert d’azulejos, ces fameuses faïences portugaises bleues. Celles-ci P1190227.JPGreprésentent de nombreuses scènes folkloriques du nord du Portugal ainsi que des scènes historiques. Déjeuner dans un restaurant typique que nous atteignons à pied, ce qui nous permet de déambuler dans la zone piétonne, non loin du fameux café « Le Majestic ». Après notre repas, nous visitons l’église Saint-François, belle église gothique avec une fresque de Notre-Dame de la Rose. Dernière visite culturelle de la journée : le Palais de la Bourse,  bâtiment de style néoclassique construit en 1834. Nous terminons par une visite d’une cave de vin de porto avec dégustation de deux différents crus, cave que nous atteignons en passant par le magnifique quartier Saò Nicolau.P1190239.JPG

Lundi 21 septembre : tôt, nous devons nous lever tôt, car une belle journée très ensoleillée nous attend pour une croisière sur le Douro. L’embarquement est un peu effrayant, car une centaine de personnes patientent pour monter sur le bateau, et j’avais espéré que nous aurions un bateau privé… Mais, heureusement, un espace nous était réservé et tout s’est très bien déroulé. Notre croisière est ponctuée par quelques verres de porto ou de sangria (avec modération), puis par un déjeuner, très copieux. D’aucuns qui P1190314.JPGcraignent le soleil restent à l’intérieur et d’autres, comme moi, profitent de ses rayons en admirant le paysage avant d’arriver à Regua, notre dernière étape sur l’eau. Transfert à l’hôtel Curia Palace, un des hôtels les plus légendaires au Portugal. Inauguré en 1926, le Curia Palace fut l’objet d’une restauration fidèle au superbe style architectural et décoratif des années 20 du XXéme siècle, en laissant intactes tous ses lieux de légende, tels que la façade historique, le grand hall, l’escalier et le parc, etc.

Mardi 22 septembre : départ pour Coimbra avec un arrêt et une promenade au parc forestier Buçaco où se mêlent les essences les plus variées. Nous arrivons à Coimbra, ville universitaire, la plus ancienne du Portugal se situant dans le centre du pays. C’est à Coimbra

P1190363.JPG

que fut construite la première université portugaise. Elle compte parmi les plus anciennes d'Europe. Elsa nous présente cette université, peuplée de très nombreux étudiants venus de tout le Portugal. Ils entretiennent des rituels et des traditions, comme le costume traditionnel qui est un complet noir pour les garçons et un tailleur noir pour les filles, tout cela avec une cravate et une cape noires. Nous visitons la célèbre bibliothèque Joanina où se trouvent plus de 30'000 ouvrages et 5’000 manuscrits. Après notre déjeuner, nous partons pour Tomar, la ville des Templiers. Elle a été fondée en 1160 comme quartier général des Templiers au Portugal et on peut encore y voir parmi les monuments les plus significatifs des Templiers en Europe : le château de Tomar qui contient en son sein le Couvent de l'ordre du Christ  et forme un complexe architectural exceptionnel en parfait état. Tomar a surtout pris de l'importance au xve siècle, quand la ville est devenue le centre de l'expansion portugaise sous le règne de  Henri le Navigateur.  Après la visite, nous partons pour Fatima, petite ville, qui devint célèbre grâce au sanctuaire de Notre-Dame de Fatima, construit pour commémorer l’apparition, à trois jeunes paysans, de la Vierge du Rosaire, Notre-Dame de Fatima.

Mercredi 23 septembre : nous partons pour Batalha pour la visite du Monastère classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Erigé pour commémorer la bataille de Aljubarrota qui s’est déroulée le 14 août 1385 contre les Espagnols mis en déroute, le monastère symbolise l’indépendance du Portugal. Nous continuons notre visite par la découverte de l’église et les cloîtres royaux, la salle du Capitole et les chapelles. NousP1190438.JPG reprenons la route pour nous rendre à Alcobaça où nous visitons l’Abbaye cistercienne, avec sa grande nef, le tombeau d’Inès de Castro, la célèbre « Reine morte » poétisée par Montherlant, puis le tombeau de D. Pedro. Nous continuons la route pour nous rendre à Nazaré, village de pêcheurs, où nous devions déjeuner de poissons « sur place ». Eh bien, déception… C’est de la dinde ! Après le repas, nous partons pour Obidos, magnifique village médiéval entouré de remparts avec ses maisons blanches aux balcons fleuris et ses rues piétonnes pavées. 1h.30 de route et nous arrivons à Lisbonne pour le diner et la nuit.

 

P1190483.JPG

Jeudi 24 septembre : nous commençons la journée par une découverte complète de la ville. D’abord à pied, en nous promenant dans les rues étroites et sinueuses, nous découvrons le quartier de l’Alfama, le quartier le plus pittoresque de Lisbonne. Nous visitons également la cathédrale pour finir par le Musée du Fado. Arrivés au restaurant pour notre déjeuner, une surprise nous attend. Une table est dressée pour que nous confectionnons des acras de portugal 1.jpgmorue. Charlotte sur la tête, tablier, gants et nous voilà transformés (es) en cuisiniers (ères). C’est Monique qui est récompensée comme ayant fait les meilleurs acras et qui, généreusement, partage avec nous tous son « trophée », une bouteille de porto. Beaux moments de rire. Nous poursuivons notre visite de Lisbonne par le quartier de Belém, connu comme le lieu d'où sont partis beaucoup de grands explorateurs portugais pour leurs voyages à travers le monde. En particulier, c'est l'endroit d'où est parti Vasco de Gama  en route pour les Indes en 1497. Parmi les monuments emblématiques du quartier, nous découvrons la Tour de Belém, forteresse bâtie au bord du Tage et à côté du monument aux découvertes. L’autre édifice historique majeur de Belém est le monastère des Hiéronymites  qui, avec la tour de Belém, avait aussi un rôle défensif. L'architecture du monastère est un exemple de style manuélin. Sa construction commença en 1502, suivant les instructions de Manuel Ier et elle dura cinquante ans. Ce monastère fut construit comme un monument dédié au succès de l'expédition de Vasco de Gama aux Indes et fut financé par les taxes prises sur le commerce des épices orientaux. Vasco de Gama fut inhumé dans l'enceinte du monastère. De nos jours, les musées de l'archéologie et de laP1190579.JPG marine sont situés dans des ailes du monastère.

Vendredi 25 septembre : jour J-1 avant notre retour en Suisse romande. Aujourd’hui, la matinée est consacrée à découvrir les stations balnéaires d’Estoril et Cascais par la route côtière. Rien de transcendant, car des villas et propriétés de personnes riches nous en voyons chez nous… Mais la côte est très belle et par le plus grand des hasard, nous faisons une halte et profitons d’un endroit magnifique, paradis des surfeurs à cause des rouleaux et de nombreuses dunes. Nous reprenons la route pour le « Cabo da Roca », point le plus à l’ouest de l’Europe continentale et malgré le temps qui nous manque, Elsa nous laisse quelques instants pour prendre de belles photos. Arrivés à Sintra, il est trop tard pour visiter le Palais Royal hispano-mauresque,  car nos estomacs crient famine… Après notre déjeuner, nous devons nous rendre au Palais appelé « Quinta da Regaleira », mais malheureusement notre car étant trop grand, un policier nous interdit la route. Donc, temps libre à Sintra pour visiter la ville à notre guise. Nous rentrons en fin d’après-midi à Lisbonne pour nous préparer avant la soirée qui nous attend. Prêts, nous voilà partis pour un diner spectacle de Fado dans un restaurant typique de la ville. Diner moyen, très moyen, mais spectacle magnifique.

P1190648.JPG

Samedi 26 septembre : avant de nous rendre à l’aéroport, nous faisons une balade guidée à pied dans les ruelles du quartier de Baixa, le cœur de la ville. Au cours de notre promenade, nous dégustons dans un tout petit troquet un verre de « giginha », la célèbre liqueur de cerise locale.

Notre circuit se termine à l’aéroport où nous disons au-revoir à Joaquim, notre sympathique et excellent chauffeur, et à Elsa qui nous a accompagnés durant la semaine avec beaucoup de gentillesse, de disponibilité et de compétence.

P1190582.JPGElsa, notre guide

 

Nous nous quittons à l’aéroport et j'aime à dire que notre groupe a été très agréable, de très bonne compagnie, et j’espère retrouver d’aucuns lors d’un prochain voyage. Merci à tous !

Michèle Paoli 

 

 

paragraphes en bleu et en italique : Wikipedia

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.