13/06/2015

Côte Est des Etats-Unis

Compte-rendu du circuit sur

la Côte Est des Etats-Unis

P1180021.JPG


Prenez des Vaudois, ajoutez des Genevois, finissez par des Français et vous avez un groupe de lecteurs de votre journal super motivé pour vivre durant 13 jours un circuit intense sur la Côte Est des Etats-Unis. Ce voyage, organisé par l'agence Trade Wings et dirigé par un guide très compétent, Eric Yelle, nous a conduits à Washington DC, superbe capitale, Annapolis et Baltimore au bord de l'océan, Philadelphie et Lancaster pour visiter les Amish, New York, un délire de 4 jours, Mystic, Newport et Providence, et enfin la magnifique ville de Boston qui nous a offert un ballet de baleines lors d'une croisière.

18 mai, 6h30 : le rendez-vous est donné à l’aéroport de Genève. Bien sûr, personne ne se fait attendre. Une fois les présentations faites, nous nous dispersons pour nous retrouver ensuite à l’embarquement, direction Amsterdam, puis transit et continuation pour Washington. Trois heures pour sortir de l’aéroport. La sécurité, des files incroyables de personnes, de véritables serpentins, l’attente de nos bagages, bref, je répète trois heures pour, enfin, nous retrouver dehors où une dame nous attend pour nous conduire à notre hôtel. D’aucuns, ayant une petite faim, se font accompagner dans un restaurant, d’autres préfèrent prendre possession de leur chambre.

19 mai : comme notre rendez-vous est fixé à 9h45 et que la nuit fut longue, je pars, avec Micheline, une habituée des voyages devenue une amie, marcher alertement pour nous mettre en forme. La journée sera longue. Finalement nous ne sommes pas les seuls. A l’heure précise, notre guide, Eric Yelle, nous accueille. Il parle un français impeccable avec un accent canadien. Bien sûr, il est « americo-canadien » et son accent est des plus charmants. Nous voilà dans un car à l’image de l’Amérique. Immense, élégant, confortable, pour une capacité de 50 personnes et nous sommes 13 ! Nous prenons nos aises et au volant de ce mastodonte roulant se trouve un ancien « US Marine Corps », prénommé Mickael. Grand, svelte, musclé, aucune ressemblance avec les Américains que nous avions rencontrés hier dans l’aéroport ou au breakfast de ce matin. Nous partons au centre de Washington où nous sommes libres de visiter un des grands musées de la capitale : le National Museum of American History, ou le United State Holocaust Memorial  Museum, ou le National Air & Space Museum ou encore le National Museum of Natural history. Micheline et moi intéressées par l’histoire et la complexité de l’Amérique, nous nous dirigeons vers le musée national d’histoire américaine où nous découvrons les plus belles robes ou tenues des premières dames d’Amérique et bien d’autres choses. Ensuite, visite au Musée d’histoire naturelle où nous rencontrons des espèces animales. En attendant le groupe, nous prenons notre premier verre de Chardonnay de Californie avec une barquette de frites au Parc de National Mall. Nous voilà devenues des Américaines. Sournoisement, les kilos vont arriver vite si nous ne faisons pas attention. Notre premier déjeuner se déroule dans un des nombreux restaurants de la gare de Washington DC, « Union Station », magnifique gare ferroviaire. Après notre repas, nous faisons un grand tour de Washington, en car et à pied, accompagnés par un guide de la ville :  Lincoln Memorial avec ses 36 colonnes, la Constitution Gardens avec son obélisque, le Mémorial d’Arlington et son immense cimetière national. Ce cimetière militaire créé durant la guerre de Sécession est situé de l’autre côté du fleuve Potomac, à côté des bâtiments du Pentagone. Parmi les nombreux emplacements célèbres du cimetière nous découvrons la tombe du président John Fitzgerald Kennedy et de son épouse Jacqueline ainsi que de leurs enfants, Arabella et Patrick. Une flamme permanente y brûle. Ses frères, Robert et Ted, sont enterrés à sa gauche et à sa droite. De loin, nous pouvons voir la Maison Blanche et le potager de Michelle Obama. Nous continuons notre visite par le U.S. Capitol qui sert de siège au pouvoir législatif des Etats-Unis. Il abrite les sessions du Sénat et de la Chambre des représentants des Etats-Unis depuis près de deux siècles. Construit en 1793, le U.S. Capitol a été brûlé, reconstruit, agrandi et rénové à travers les années. Après cette visite et les nombreuses explications d’Eric, nous dînons dans un restaurant tout ce qu’il y a de plus américain : le Hard Rock Café. Eh bien, nous avons aimé ! Bien sûr nous n’irions pas tous les soirs, mais ce fut une expérience fort sympathique. Faut pas penser à tenir une conversation, la musique est à son plus fort décibel et les groupes de jeunes hurlent à tue-tête tout en chantant. La soirée se termine dans cette ambiance et nous sommes heureux de retrouver nos chambres car la journée a été très intense.

20 mai : au-revoir Washington DC. Nous partons vers le sud pour visiter le Mount Vernon Estate & Gardens, dernière demeure de Georges Washington, 1er président des Etats-Unis. Nous finissons notre visite à travers ce magnifique domaine, avec ses couleurs vives et la superbe vue sur la rivière Potomac, pour voir la tombe de Georges Washington. Nous reprenons notre car où nous attend Mickael et partons en direction de la station portuaire, l’une des plus vieilles villes du pays, Annapolis. La journée se poursuit avec un arrêt à Baltimore, grand port américain, situé sur l’embouchure de la rivière Patapsco. Nous finissons notre journée à Philadelphie où nous prenons possession de nos chambres.

21 mai : Eric nous conduit au centre historique de la ville qui fut la capitale des Etats-Unis avant qu’elle ne soit établie à Washington. Nous débutons notre visite par le Hall de l’Indépendance et du national Constitution Center, bâtiment majestueux fait de briques rouges datant de 1732, où ont été signées, respectivement en 1776 et 1787, la Déclaration d’indépendance et la Constitution des Etats-Unis. Les principes universels de liberté et de démocratie énoncés dans ces documents sont fondamentaux pour l’histoire américaine. Nous continuons notre visite par le pavillon de la Cloche de la Liberté, un des symboles les plus importants des Etats-Unis. Tour de ville ensuite incluant la Benjamin Franklin Parkway, une avenue radiale qui relie l’Hôtel de ville au Fairmount Park et au Philadelphia Museum Art. Avant notre déjeuner, nous parcourons le centre historique, le centre des affaires et le quartier de Center City qui compte de nombreuses institutions culturelles, des galeries et des centres commerciaux. L’après-midi, notre guide nous laisse du temps pour visiter le Philadelphia Museum of Art où sont rassemblées de remarquables collections d’antiquités, de sculpture et une collection exceptionnelle de toiles impressionnistes.

22 mai : La matinée nous est donnée pour visiter à notre rythme cette ville. Après notre déjeuner, nous partons à la découverte du Pays Amish. A quelques kilomètres de Philadelphie commence ce qu’on appelle le Pays Amish, un territoire où les descendants des réfugiés anabaptistes et mennonites ont continué à vivre de façon traditionnelle depuis le 18ème siècle. Ils obéissent à une règle stricte qui est le refus du progrès pour s’éloigner de toute distraction et garantir une vie simple faite de prières et de travail pour la communauté. Il est aisé de reconnaître les membres de la communauté par leurs vêtements sobres, les coiffes des femmes et les chapeaux des hommes. Leur mode de transport en buggy cohabite avec les voitures sur les routes de campagne. Nous visitons la « Amish Farm and House » où nous apprenons les traditions, les coutumes et la vie d’aujourd’hui des Amish.

23 mai : En matinée, nous visitons Penn Square et Queens Street où nous découvrons l’artisanat amish. Quelques souvenirs achetés et nous partons pour Harrisburg, la capitale de l’Etat de Pennsylvanie depuis 1812. Tour de ville et visite du State Capitol, centre administratif du gouvernement du Commonwealth de Pennsylvanie. Ce bâtiment est, d’après un homme politique dont j’ai oublié le nom, le plus beau des Etats-Unis : dorure, vaste rotonde, peintures murales, sculptures, cristaux scintillants, feuilles d’or, salles en marbre, etc… La journée se poursuit par la visite d’Ephrata Cloisters. La ville d’Ephrata est le siège de la communauté religieuse fondée au XVIIIe siècle par Conrad Beissel. Aujourd’hui, la dizaine de maisons restantes porte toujours la marque du Palatinat, origine des fondateurs. On y découvre les cellules, les ateliers de tissage, l’école et l’imprimerie.

24 mai : Nous nous levons très tôt ce matin, la route est longue jusqu’à New York. Nous ne devons pas arriver en retard, car nous allons vibrer au son des chœurs noirs américains avec une messe Gospel. Après ce moment d’émotion, nous découvrons Harlem, le quartier black de New York en pleine renaissance en profitant d’un brunch soul food pour rester dans l’ambiance. Eric, qui a habité quelques années à New York et qui connait cette ville comme sa poche, nous fait visiter les plus belles choses à voir dans cette ville unique. L’après-midi, nous faisons une longue promenade au Central Park, le poumon vert de Manhattan, objet de fierté, lieu des rencontres dominicales et seul point de contact avec la nature pour certains New Yorkais. Notre balade commence au Belvedere Castel, passage le long du lac de Strawbery Fields situé à 72nd Street et West Drive, situé à côté des Dakota Appartments où John Lennon fut assassiné. Nous faisons un arrêt au Lincoln Center, siège de la vie artistique et culturelle de New York. Nous terminons notre visite à Manhattan par une vue splendide sur le New Jersey et le quartier de Midtown.

25 mai : notre chauffeur Mickael nous a quittés pour retourner à Boston, son lieu de travail. Notre hôtel étant très bien situé à deux pas de la 5e avenue, nous allons donc visiter New York à pied en découvrant tout d’abord Times Square et ses panneaux publicitaires immenses et illuminés. Nous traversons le Grand Central Station et admirons le Flat Iron Building dans le quartier du Ladies Mile. Nous remontons la 5e avenue en admirant St Patrick’s Cathédral et le Rockefeller Center. Après notre déjeuner, nous faisons, à notre rythme, une visite au MoMa, premier musée d’art moderne du monde.

26 mai : Ce matin, Eric nous mène vers des sites légendaires : La Statue de la Liberté et Ellis Island où des millions d’Européens firent leur première entrée aux Etats-Unis. Après le déjeuner, nous effectuons une visite à pied dans le quartier financier pour découvrir Wall Street (bien évidemment de l’extérieur). Ensuite, nous parcourons Greenwich Village Soho, Chinatown, enclaves ethniques et authentiques de Manhattan.

27 mai : Journée libre. Chacun fait ce qui lui plait et ce dont il a envie.

28 mai : Un nouveau car, un nouveau chauffeur. Départ en direction de Mystic, dans le Connecticut. Fondée en 1654, cette petite ville était autrefois un centre de pêche à la baleine. Nous visitons le dernier baleinier en bois des Etats-Unis classé monument historique qui trône parmi d’élégants voiliers appartenant à des particuliers. Après cette petite visite, nous partons pour la ville de Newport dans le Rhode Island, le plus petit état fédéral. Newport a été le lieu de villégiature des planteurs de Géorgie puis des riches familles du pays.

29 mai : Après une nuit à Providence, nous partons pour Plymouth, premier établissement des pères Pèlerins. Visite de la Plymouth Plantation, fidèle reconstitution d’un village rural des colons anglais du XVIIe siècle, puis poursuite pour une visite du Mayflower II, reproduction fidèle du navire original. Notre voyage se poursuit vers Boston mais nous sentons que la fin approche. Boston, j’ai adoré. C’est une ville du nord-est des Etats-Unis au bord de l’océan, qui offre des charmes et des saveurs coloniales typiquement britanniques. Toujours sous l’égide d’Eric, nous découvrons la ville et ses buildings historiques. Le soir, c’est notre dîner d’adieu. Au menu, pour ceux qui le souhaitent, du homard, ou des coquilles Saint-Jacques, ou une belle entrecôte. Nous passons une soirée fort agréable.

30 mai : le matin est consacré à la découverte de la célèbre université de Harvard. Ensuite, nous partons vers Boston Harbor pour une croisière d’observation des baleines. Nous les avons vues. Elles nous ont offert un joli ballet avec leur queue.

Après ces moments magiques, c’est réellement le départ.

31 mai : Arrivée à Genève et nous nous quittons la tête pleine de souvenirs, mais heureux tout de même de retrouver notre train-train quotidien.

Tout d’abord, je tiens à remercier Eric, notre guide. Gentillesse, professionnalisme, compétence, savoir, disponibilité, voici ses qualités premières. Merci à nos deux chauffeurs qui nous ont conduits avec beaucoup d’adresse et d’amabilité. Et merci à nos lecteurs qui ont choisi ce voyage organisé par Trade Wings : Micheline, Esther et Richard, Miette et Jean-Pierre, Josiane et Georges, Janine et Maurice, Ariane et Bernard. Je vous dis à tout bientôt pour un autre voyage. M.P.

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.