22/11/2010

PERIPLE AUX USA suite

 

LE GRAND OUEST AMERICAIN (suite)

 

par Isabelle Tuetey


 

Vendredi 8 octobre

 

DSC_0724.JPG

 

 

Notre route se poursuit aujourd'hui vers l'Ouest pour traverser les ultimes contreforts des montagnes rocheuses avant de laisser places aux grandes plaines centrales de CALIFORNIE...

Après le tumulte, c'est enfin le retour au calme et aux grands espaces avec la traversée du désert de Mojave. Comme d'habitude, je contemple le paysage avec les arbres de Joshua, les montagnes alentours dorées par le soleil. Car oui, j'ai oublié de le préciser mais depuis notre arrivée à Las Vegas, il fait à nouveau grand beau et chaud !

Au risque de me répéter, le paysage est à nouveau à couper le souffle et même les photos ne peuvent rendre honneur à tant de beautés!

 

Nous arrivons de bonne heure dans l'agglomération de Los Angeles et pouvons ainsi profiter de notre après-midi libre pour nous promener dans la station balnéaire de Santa Monica en bordure de l'Océan Pacifique, l'une des extrémités de la mythique Route 66.

 

Je décide comme d'habitude et contre l'avis de mon genou qui fait la grimace de marcher jusqu'en direction de Venice Beach. Ce quartier doit son nom au conservationniste Abbot Kinney. Durant un voyage en Italie, cet homme tomba amoureux de Venise et décida de faire une reproduction des canaux. En 1906, des visiteurs pouvaient utiliser des gondoles importées directement d'Italie.

 

Premier contact avec l'océan après des jours de paysages désertiques. Les plages sont immenses avec les fameuses cabanes de sauveteurs qui nous rappellent encore une fois des souvenirs de séries américaines vues et revues à la télé...

 

Finalement, durant ma promenade, toutes les références télévisuelles que j'ai en mémoire se retrouvent ici. Et les clichés de la réalité dépassent souvent la fiction.

Pour n'en citer que quelques-uns :

-          La grande roue du Santa Monica Pier

-          Les bodybuilders qui exhibent leurs muscles sur la plage

-          La promenade avec les rollers, les vélos, les joggers...

-          Les skaters (d'ailleurs, la ville est aussi connue pour être le berceau du skateboard moderne grâce à la sécheresse de 1976 en Californie qui permit aux légendaires Z-Boys Stacy Peralta, Jay Adams, Tony Alva et Jim Muir d'inventer le curve dans les Bowl - littéralement « piscines vides »).

-          Les masseurs de plein air

-          Les coachs sportifs

-          Les palmiers immenses

-          Les medical marijuana doctors...

 

 

Enfin bref, pour moi, cet endroit sent la superficialité à plein nez et n'a pas autant de charme que d'autres villes mais il faut avouer que cette promenade m'aura fait sourire à de très nombreuses reprises et finalement quand on sait l'importance d'un sourire dans une journée....

 

Le soir, nous dînons au Bubba Gump Shrimp Restaurant sur le Santa Monica Pier et goûtons aux fameuses crevettes qui sont connues grâce au film Forest Gump  et finissons pour certains dans un des bars tendances de Santa Monica (car de ce côté-là, il y a de quoi faire!).

 

 

 

 

Samedi 9 octobre

 

DSC_0766.JPG

 

 

Ce matin, nous partons en direction des Studios Universal, le plus grand studio de Cinéma du monde, et son parc d'attractions.

 

Bien évidemment, la visite commence par des photos souvenirs devant l'emblème des studios. Puis chacun choisit les attractions qu'il souhaite pour revivre les scènes des films à succès.

 

Personnellement, je commence avec le tour des studios et découvre ainsi l'envers des décors de films comme Retour vers le Futur, les Dents de la Mer ou encore Fast and Furious, mais aussi de séries comme le décor de Wisteria Lane des Desperate Housewives...

Finalement, vues comme ça ces maisons font vraiment carton et sont collées les unes aux autres passant d'un film à l'autre... c'est assez étonnant car d'un côté on est déçu de se dire : finalement c'est ça qui nous fait rêver ? Et d'un autre côté on admire le travail des effets spéciaux, des prises de vue pour rendre ces endroits si réalistes.

Et pour parler effets spéciaux, l'animation 360-3D de King Kong est vraiment phénoménale. On se retrouve dans notre tram attaqué par King Kong et les dinosaures, secoué de toute part, aspergé... Bref, c'est très réaliste et impressionnant !

L'animation Shrek en 4D est elle aussi très bien réalisée et drôle. A tester !

L'animation Jurassic Park est à faire par beau temps afin d'avoir le temps de sécher ou déguisé en poussin (non je ne citerai pas de nom) car la chute dans l'eau à la fin est vertigineuse. De même pour l'animation Wattworld, il vaut mieux ne pas être assis trop devant si l'on ne veut pas être totalement trempé ;-)

Enfin bref, vous l'aurez compris aux Studios Universal, on retrouve son âme d'enfant !

 

Ensuite, direction le célèbre Hollywood Boulevard, la plus célèbre avenue d'Hollywood. Bien évidemment, nous ne pouvons pas nous rendre là-bas sans faire une petite photo souvenir de la colline d'Hollywood. Et j'avoue m'être à nouveau amusée à faire des photos par dizaine que ce soit lorsque les enfants se rafraîchissaient dans la fontaine près du Kodak Theater (où sont remis chaque année les oscars du cinéma) ou sur le Walk of Fame (avec les fameuses étoiles de vedettes) ou encore devant le Grauman's Chinese Theatre, où nombre de stars ont immortalisé leur passage en laissant leurs empreintes dans du ciment frais.

 

Enfin, nous traversons les non moins célèbres quartiers de Beverly Hills avec les avenues bordées de magasins dont la seule citation des noms fait déprimer le compte en banque !

 

Quelques mots pour résumer Los Angeles et Hollywood ? show off, superficialité... mais aussi souvenirs et amusement.

 

 

Dimanche 10 octobre

DSC_0066.JPG

Ce matin, nous prenons l'avion en direction d'une ville à nouveau mythique : San Francisco !

Je me réjouis de découvrir cette ville et ses rues si particulières, sa baie et son Golden Gate, Alcatraz... tous des noms à forte résonnance !

Mais pour cela, il faut encore y arriver et on peut dire que l'organisation américaine pour l'embarquement n'est cette fois-ci pas des plus simples côté électronique !

 

Arrivés sur place, nous nous rendons en direction du Golden Gate afin de pouvoir faire des photos depuis un point de vue à priori très intéressant. Malheureusement, le brouillard de Frisco ne nous laissera pas l'occasion de faire les photos souhaitées...

 

Nous nous rendons donc en direction de Muir Woods à quelques kilomètres au nord de San Francisco. Là, nous regrettons vivement la conduite exceptionnelle de notre chauffeur précédent et avons tous une pensée pour David ! Après donc un trajet chahuté, où à chaque virage, nous avons l'impression de perdre une partie du pare-choc du bus, nous arrivons sains et saufs (à part peut-être un début de rhume pour certains grâce à la climatisation à fond) dans cette forêt de séquoias géants classée monument historique par Théodore Roosevelt en 1908.

Certes il y a beaucoup de monde qui visite cette forêt mais si l'on prend le temps d'aller un peu plus loin que la majorité des gens, le calme de la forêt est très appréciable. Cette visite pourrait presque donner le torticolis à force de regarder la tête en l'air les plus grands arbres redwood au monde. Mais il y a également des merveilles à découvrir en regardant plus près de nous comme ce jeune cerf qui paraît observer ces visiteurs bien avant que ceux-ci le repère et l'observe à leur tour.

 

Sur le chemin du retour, nous faisons une halte à Sausalito qui nous permet d'avoir une magnifique vue sur San Francisco. Aujourd'hui est d'ailleurs un jour exceptionnel puisqu'il y a une parade aérienne. De très très très nombreuses personnes sont donc venues voir le spectacle de la parade au dessus de Frisco depuis Sausalito.

Puis nous repartons, non sans quelques énormes embouteillages, en direction du Golden Gate avec l'espoir de pouvoir faire les photos impossibles le matin même du fait de la météo. Malheureusement, la malchance nous poursuit car, du fait de la parade aérienne, le parking de l'autre côté du pont qui nous aurait permis une vue sûrement intéressante a été fermé. Mais soyons optimistes ! Nous l'avons traversé ce pont et nous avons même pu le photographier durant les embouteillages !

Notre dernière ligne droite jusqu'à l'hôtel fait elle aussi figure de parcours du combattant puisque les embouteillages dus à l'événement du jour nous poursuivent. Mais cela sera bien vite oublié lorsque nous profiterons de la soirée surprise prévue par Yann !

 

En effet, ce soir, nous mangeons dans le quartier chinois de San Francisco et une surprise de taille nous attend tous à la sortie du restaurant. Ce ne sont pas moins de 3 limousines qui attendent tous les participants du voyage pour un tour de nuit dans San Francisco. L'étonnement et l'émerveillement d'un tel événement se lit sur les visages. Moi-même qui étais au courant de la surprise, je ne peux qu'éprouver de l'émotion en traversant cette ville magnifique, en traversant le pont et surtout en arrivant devant l'une des plus belles vues de ville qui nous aient été données de voir ! Les limousines se stoppent devant une vue incroyable de la baie de San Francisco illuminée de mille feux ! Le spectacle magique accompagné de flûtes de champagne ne peut être que dégusté avec délectation !

Le mot qui reviendra ce soir à plusieurs reprises : waouh !

 

Difficile de revenir les pieds sur terre après une telle soirée... en tout cas je suis certaine que nous nous sommes tous endormis avec des étoiles dans les yeux et de magnifiques images en tête !

 

 

Lundi 11 octobre

DSC_0102bis.jpg

Ce matin, nous nous réveillons encore tout éblouis de nos découvertes de ces derniers jours.

Je me réjouis de me balader dans Frisco, cette ville qui me paraît avoir du caractère et un cachet que j'apprécie déjà. Nous n'avons pas énormément de temps à disposition puisque nous devons prendre l'avion de retour cet après-midi et donc partir en début d'après-midi. Il va donc falloir faire des choix cornéliens !

 

Nous partons tous ensemble prendre le fameux cable car (tramway à traction par câble) conçu en 1873 par Andrew Smith Hallidie, plusieurs fois rénové et symbole de cette ville aux multiples collines. Ce cable car permettait d'ailleurs d'arriver en haut de certaines collines si escarpées que les chevaux ne pouvaient les gravir. J'en profite pour me mettre sur la plateforme extérieure et prendre des photos. Un peu acrobatique mais cela vaut le coup d'œil !

Chacun part ensuite explorer San Francisco selon ses envies.

 

Nous partons un petit groupe visiter le Chinatown qui fait partie des quartiers de ce type les plus vieux des États-Unis.  Nous commençons par découvrir le Dragon Gate qui est la porte d'entrée de ce quartier chinois surmontée de deux dragons. Malgré le côté très touristique, je suis charmée par les lampions, les temples et bâtiments en pagode. Les immeubles sont colorés, bariolés... un vrai spectacle !

Après la Chine, place à l'Italie. A l'origine, les pêcheurs italiens s'installent dans ce quartier. Artistes bohèmes et vie à l'italienne sont ainsi le lot de ce quartier où d'aucuns sont ravis de pouvoir profiter d'un vrai café à l'italienne....  C'est tellement dommage de ne pas pouvoir profiter de plus de temps dans cette ville pour découvrir  ce quartier apparemment bien animé en soirée.

Nous décidons de rejoindre le pier 39 où la vue est apparemment très belle et où les phoques y ont élu domicile. D'un quartier à l'autre, l'ambiance change du tout au tout et ce qui nous permet également d'admirer de magnifiques demeures victoriennes aux couleurs multiples (entre deux sessions de shopping de mes coéquipières du jour). L'enchevêtrement de câbles électriques apparents devrait paraître une horreur et pourtant il prend tout son charme dans cette ville. Cette ville qui paraît magnifier tout ce que je vois...

A notre arrivée du côté des quais, la vue paraît peut attrayante de premier abord. C'est de là que partent les ferries pour Alcatraz, Oakland, Angel Island ou Sausalito et cela paraît très industriel. Je reste cependant résolue à me diriger jusqu'au Pier 39, dans le quartier de Fisherman's Wharf et là, le spectacle dépasse mes espérances ! Tout d'abord, un nombre incroyable de phoques qui se prélassent au soleil tranquillement, totalement indifférents aux touristes qui les photographient et aux commerces aménagés et bondés de monde de l'ancien quai (ambiance Disney land selon certains).

Puis lorsqu'on fait quelques pas de plus, c'est Alcatraz qui s'offre à nous en face du ponton. A notre gauche, le Golden Gate émerge de la brume (enfin !) et fait le bonheur des passants et de leurs objectifs photos. Je mitraille donc et mes yeux brillent comme ceux d'un enfant... et le spectacle n'est pas fini puisqu'à notre droite, nous pouvons également admirer le Bay bridge.

 

Notre temps est cependant compté et nous devons retourner à l'hôtel pour penser au départ. Un dernier trajet en cable car s'impose donc pour finir cette visite. J'adore !

 

San Francisco est réputée comme un symbole de liberté d'esprit, de diversité culturelle et de joie de vivre. C'est le berceau culturel des Etats-Unis et une ville ouverte qui a réussi l'intégration des migrants et qui a accueilli la plus importante communauté gay du continent américain. Et ce qui est sûr, c'est que tout cela se ressent lorsqu'on prend le temps d'une balade (aussi courte soit-elle) dans ses rues. Cette ville a une âme et est attachante. Je n'ai qu'une envie y retourner et découvrir toutes les autres merveilles qu'elle recèle !

 

Voilà, j'arrêterai ici mon récit car le chemin du retour est souvent long et marqué d'une certaine tristesse de quitter d'aussi beaux endroits... alors je préfère rester sur la magie des paysages découverts dans une très bonne ambiance et cela c'est grâce à notre guide et aux participants qui ont contribué à faire de ce voyage un magnifique souvenir !

 

Alors la question qui reste maintenant c'est : on y retourne ? Personnellement, je connais déjà la réponse !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.