24/10/2008

18 au 25 octobre 2008

CROISIERE EN MEDITERRANEE

Italie-Grèce-Turquie-Croatie-Italie


 

Vendredi 17 octobre : départ pour Venise (Italie) Voilà venu le jour du départ de la croisière d’automne organisée par la Tribune de Genève et 24 heures  du (17) 18 au 25 octobre 2008. Plus de 200 participants étaient attendus entre Lausanne et Genève pour le départ en direction du port de Venise. Trois autocars de la maison « L’Oiseau Bleu » sont partis de Lausanne à 23h en direction de Genève. Le départ est donné à 0h00 de Genève en direction du tunnel du Mont-Blanc. Tout le monde est là ! Arrivée prévue à 10h le lendemain matin à Venise.

DSC00082.JPG

Samedi 18 octobre : Embarquement à Venise (Italie) - Bari (Italie du sud). Nous sommes arrivés à Venise vers 9h30. Le temps est couvert et il ne fait pas très chaud. Nous sommes un peu fatigués de notre nuit passée dans le bus mais très excités de découvrir le magnifique bateau sur lequel nous allons voyager pendant cette semaine. Un « monstre » des mers, le MSC Poesia (2008) : 294 m de longueur, 32 m de largeur, plus de 2'500 passagers, plus de 1'275 cabines, 987 personnes d’équipage, 13 étages, mini-golf, court de tennis, Spa, piscines, fitness, discothèque, casino, bibliothèque, cinéma, restaurants, etc… Nous révisons notre itinéraire : Jour 1 : Venise (17heures) - Jour 2      : Bari (Italie) - Jour 3 : Katakolon (Grèce) - Jour 4 : Izmir (Turquie) - Jour 5 : Istanbul (Turquie) - Jour 6 : en mer - Jour 7 : Dubrovnik (Croatie) - Jour 8 : Venise/la Suisse. Vers 11h, tout le monde est à bord et rejoint sa cabine. Que l’aventure commence ! Certains se reposent, d’autres s’offrent un massage au Spa, flânent en découvrant le bateau ou s’échappent pour une escapade à Venise.  Venise est un rêve qu’il faut avoir vécu au moins une fois dans sa vie… Ni le temps ni les foules ne semblent avoir prise sur ce miraculeux mélange de palais et de campaniles, d’étroites ruelles et de canaux. Une promenade en vaporetto, transport public vénitien, vous permettra d’admirer à loisir la plus belle rue du monde: le Grand Canal, bordé de palais mythiques, enjambé par le légendaire pont du Rialto, puis la célèbre place Saint-Marc et sa basilique, le palais des Doges et le pont des soupirs… 17h, départ pour notre prochaine escale : Bari en Italie (324 milles nautiques). Nous longeons les canaux de Venise, surplombant la ville au couché du soleil : quel paysage magique… Inoubliable ! Durant toute la nuit, nous longerons la côte italienne en direction de Bari, au sud.DSC00023.JPG

Dimanche 19 octobre : Bari (Italie) - Katakolon (Grèce). 9h30, nous rentrons dans le port de Bari. Le soleil brille et la chaleur du sud se ressent. Loin la grisaille de la Suisse : vive la Méditerranée ! Bari est le chef-lieu de la province du même nom dans les Pouilles. Cette grande ville industrielle et dynamique est plébiscitée par les touristes pour ses plages environnantes. Mais son centre historique, ceinturé de remparts et pourvu de superbes trésors architecturaux, mérite que l’on s’y arrête. D’ailleurs, les Baresi aiment à dire avec fierté ou humour, à vous de juger : "Si la ville de Paris était baignée par la mer, ce serait une petite Bari". 15h, départ pour notre prochaine escale : Katakolon en Grèce (307 milles nautiques). Peu après avoir quitté le port, exercice de sauvetage pour tout le monde. Lorsque l’alarme sonne, on se rassemble tous sur le pont avec notre gilet de sauvetage autour du cou… nécessaire pour notre sécurité et surtout très drôle à voir ! Rendez-vous est fixé à tous les participants de la croisière à 17h au Salon le Moulin Rouge pour partager un moment de détente et d’échanges autour d’un verre de champagne. Nombreux ont été les participants à se réunir au centre la piste de danse pour une photo souvenir ! Ce soir, on change d’heure.DSC00067.JPG

Lundi 20 octobre : Katakolon (Grèce) – Izmir (Turquie). 7h30, arrivée dans le port de Katakolon considérée comme l’une des villes les plus accueillantes de Grèce. En s’y baladant, on y découvre des restaurants, des bars et des boutiques (en particulier de belles bijouteries). Il est possible, si le temps le permet, de profiter de la magnifique plage de Skafidia ou Kouroutas. Nombreuses sont les possibilités de visites, notamment la plus courue : Olympie, le berceau des Jeux Olympiques. 13h, départ pour notre prochaine escale : Izmir en Turquie (386 milles nautiques). Le temps est magnifique, nous profitons de notre balcon pour lire, nous détendre, observer le paysage… et enrichir le blog du Club Voyages ! Ce soir, soirée du commandant : tout le monde se met sur son 31 et que la fête soit belle ! Nous sommes tous conviés à un cocktail en sa présence dans une ambiance paillettes et champagne. Le bateau entrera dans la mer Egée et naviguera à travers de nombreuses îles grecques avant d’arriver dans la baie d’Izmir, aux premières lueurs de l’aube.

DSC_0328.JPGMardi 21 octobre : Izmir (Turquie) – Istanbul (Turquie). Vers 7h, entrée dans l’étroite baie d’Izmir. La ville d’Izmir (autrefois connue sous le nom de Smyrne) a plus de 5'000 ans. Elle fut presque entièrement détruite par les flammes en 1922. De nos jours, Izmir a trouvé toute sa splendeur passée grâce à ses magnifiques promenades, un bazar à ne pas manquer, et ses innombrables restaurants le long de la mer. 15h, départ pour notre prochaine escale : Istanbul en Turquie (277 milles nautiques). Durant deux heures, le bateau a navigué dans la baie d’Izmir en direction d’Istanbul. Nous avons pu admirer toutes les caractéristiques des côtes rocheuses turques et les îles alentours, notamment l’île de Lesvos, puis vers 22h sommes rentrés dans le célèbre détroit des Dardanelles, où nous avons embarqué un pilote pour diriger le bateau à travers ce canal historique. Après 2h30, le MSC Poesia naviguait dans la mer de Marmara. Vivement demain et la découverte d’Istanbul !

DSC_0549.JPGMercredi 22 octobre : Istanbul (Turquie) – en mer. Ce matin, difficile de dormir… l’impatience de découvrir Istanbul et l’agitation dans la baie me poussent à me lever. J’ouvre les rideaux de la cabine et je peux admirer une vue incroyable sur la pointe du Sérail. Ce quartier de la ville boisé occupe une situation stratégique au croisement de la mer de Marmara, de la Corne d’Or et du Bosphore. Il abrite le majestueux palais de Topkapi, résidence des sultans ottomans pendant près de 400 ans. Sur la droite, le quartier de Sultanahmet sur lequel se dressent les deux principaux monuments d’Istanbul : la mosquée Bleue et Sainte-Sophie, extraordinaire réalisation architecturale du début de l’ère byzantine et qui reste l’une des églises les plus remarquables du monde. La mosquée Bleue, qui est l’une des plus célèbres du monde, doit son nom aux carreaux de céramiques d’Iznik à dominante bleue qui en décorent l’intérieur. Elle fut construite sur l’ordre du sultan Ahmet 1er entre 1609 et 1616 et qui suscita à l’époque de violentes hostilités, une mosquée à six minarets étant perçue comme une rivale sacrilège du sanctuaire de La Mecque.

Je chausse mes baskets et m’empresse d’aller visiter ces lieux chargés d’histoire.  Avant de retourner au bateau, fin de la visite dans le quartier du Grand Bazar. Le commerce a toujours joué un grand rôle dans cette ville à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie. Cette importance est surtout visible dans le dédale de rues entre le Grand Bazar et le pont de Galata, où, partout, les marchandises débordent des échoppes jusque sur le trottoir. 17h, départ pour notre prochaine escale : Dubrovnik (Croatie) (890 milles nautiques). Nous passerons la journée de demain en mer. Après être sortis du port, nous avons navigué en mer de Marmara en direction du Détroit des Dardanelles. Le détroit passé, nous faisons route vers Dubrovnik.

DSC_0660.JPGJeudi 23 octobre : En mer – Dubrovnik (Croatie). Les premières lueurs de l’aube apparaissent et le navire longe les côtes des merveilleuses îles grecques (Nisos Andros, Nisos Kea, Nisos Khitos, Nisos Makinthos). Vers 11h30, nous rejoignons la pointe sud du Peloponès, et nous pouvons admirer successivement le cap Maleas, le cap Tainaro et l’île de Sapientza. Remontant la partie occidentale du Peloponèse, le navire est entré dans le Détroit de Zakinthos où nous avons pu voir les îles Zakinthos, Cefalu et Itaca. Ce soir, nous entrerons de nouveau d’abord dans la Mer Ionienne, puis dans l’Adriatique et nous atteindrons la vieille ville de Dubrovnik.

DSC_0604.JPGVendredi 24 octobre : Dubrovnik (Croatie) – Venise (Italie). A 10h30 ce matin, le MSC Poesia accostait dans le port de Dubrovnik-Gruz. Nous rejoignons le centre de la ville ancienne en navette. Dubrovnik est connue à travers le monde pour ses richesses architecturales de premier ordre.  L'enceinte fortifiée date du Moyen Age. Dubrovnik connut son apogée à la Renaissance, elle était alors la rivale de Venise. Malheureusement, en 1667, un séisme détruisit l'immense majorité des splendeurs de l'époque. La ville fut reconstruite dans le style baroque. De nombreux monuments le représentent dignement. De ses célèbres remparts à ses toits de tuiles colorées, Dubrovnik est un incontournable de la Croatie et au-delà, du bassin méditerranéen. Elle est d'ailleurs inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Notre visite a débuté par la Porte Pile, l’entrée principale de la ville. De là, nous avons pu faire le tour des remparts et découvrir le magnifique panorama sur la cité et sur la Mer Adriatique. Après avoir passé la porte fortifiée, nous sommes arrivés sur la Placa, une superbe promenade piétonnière. Nous en avons profité pour flâner et admirer les édifices qui nous entouraient. Près de là, une petite rue perpendiculaire héberge l’une des plus vieilles synagogues au monde (XiVe siècle). Au terme de cette artère, nous nous sommes retrouvés sur la charmante Place de la Loggia. Elle est entourée de monuments, tous plus intéressants les uns que les autres (l’Eglise Saint-Blaise, le couvent des Dominicains, le Palais des Recteurs ainsi que la cathédrale du XIIe siècle). Vers 15h, il était déjà l’heure de rejoindre le bateau. 16h15, départ pour notre dernière escale : Venise (Italie) (303 milles nautiques). A partir de 17h20, nous pouvions voir l’île de Mljet sur la droite du bateau. Vers 21h, l’île d’Otok Vis apparaissait à gauche du bateau, avant de longer les côtes des nombreuses petites îles croates jusqu’aux environs de 4h20.

DSC_0074.JPGSamedi 25 octobre : Dubrovnik (Croatie) – Venise (Italie). 7h30, nous rentrons dans les canaux de la ville de Venise. Je me suis levée tôt pour ne pas manquer ce panorama incroyable ! Depuis le bateau, nous surplombons la ville. Après un rapide petit déjeuner, nous rejoignons le salon réservé à notre groupe pour le débarquement. Notre groupe est rapidement appelé et nous quittons le bateau. Les bus nous attendent déjà pour notre retour sur Lausanne et Genève. 10h, le départ est donné. Tout le monde est là, on a retrouvé les 2 personnes manquantes… En route pour 10h de trajet jusqu’à Genève. Nous sommes tous très heureux de notre semaine passée à bord du MSC Poesia et rentrons la tête pleine de souvenirs. Durant cette croisière, nous aurons parcouru 2'487 milles nautiques (1 mille marin = 1.852 km), soit 4'600 km ! Et nous aurons consommé : 4'500 kg pommes ; 3'200 kg salade ; 7'500 kg légumes ; 1'100 kg oignons ; 50 kg ail ; 18'500 kg fruits ; 4'300 kg légumes surgelés ; 3'450 kg viande ; 2'400 kg viande surgelée ; 3'100 kg poulet ; 8'300 kg poisson surgelé ; 2'350 kg pâtes ; 2'100 kg riz ; 36'000 œufs ; 5'800 kg farine.

DSC_0584.JPG

 

Rendez-vous l'année prochaine, pour les vacances d'automne, pour deux nouvelles croisières commercialisées par Cruise Line avec la Cie MSC.

 

 

Commentaires

Merci pour ce compte-rendu très imagé, ce fut un grand plaisir de participer un peu à ce superbe voyage grâce à vous !

Lili du Canada

Écrit par : Lili | 24/10/2008

bonjour ,
je me permets de vous écrire parce que je vais dimanche 25 /10/09 partir en croisière costa serena vision d'orient , je ne sais pas si vous êtes retouné en croisière cette année et j'ai hâte de voir vos photos !!merci

je les mettrais aussi en rentrant sur mon blog !!
magic-perles.over-blog.com
A BIENTOT4
et bon voyage

Christine

Écrit par : Christine | 20/10/2009

Concerne article paru dans 24 heure ce mercredi 04/07/2012.
" PERIPLE EN BRETAGNE " Avec photos de NORMANDIE " mont st Michel, le gros horloge de Rouen ETC.." Ne pas confondre,cela induit les gens en erreur...
Salutations....M.Guillaume

Écrit par : Guillaume | 04/07/2012

Concerne article paru dans 24 heure ce mercredi 04/07/2012.
" PERIPLE EN BRETAGNE " Avec photos de NORMANDIE " mont st Michel, le gros horloge de Rouen ETC.." Ne pas confondre,cela induit les gens en erreur...

Écrit par : Guillaume | 04/07/2012

C'est un beau navire, l'amour des photographies que vous avez semble avoir été un merveilleux voyage

Écrit par : Chelsea Plumbers | 11/01/2014

Les commentaires sont fermés.