13/06/2007

Juillet 2007

ESCAPADE A LA SCALA DE MILAN

Récit Pascale Zimmermann


Milan 2008.jpg

 ESCAPADE EPATANTE A LA SCALA DE MILAN

Une soirée à la Scala, qui n'en rêve pas? Le légendaire théâtre milanais, qui a vu et voit encore défiler tant de grands noms de la scène lyrique, est à lui seul une promesse de musique de qualité et de vive émotion, que l'on soit musicien professionnel ou modeste admirateur d'opéra. Les trente-trois lecteurs de la Tribune de Genève qui ont participé à la petite escapade estivale des 17 et 18 juillet, organisée pour le Club-TG par l'agence de voyages AIT-Opéra, s'en sont rendu compte avec bonheur.

Certains venaient à la Scala pour la première fois, d'autres sont des habitués. Pour tous, avoir eu la joie d'admirer "La Bohème" de Giacomo Puccini depuis un fauteuil de la salle mythique restera un instant précieux. Des voix superbes - dont Svetla Vassileva pour Mimi et Ainhoa Arteta pour Musette - un jeune chef plein d'allégresse (Gustavo Dudamel) et une mise en scène d'un classicisme parfait, assurée par le grand Franco Zeffirelli, ont fait de la soirée un moment inoubliable.

Les participants ont profité du voyage pour visiter Crema le lendemain, petite ville charmante à 28 kilomètres au sud de Milan, patrie du musicien Franco Cavalli, et pour déjeuner avec délices à la Villa Toscanini, ayant -évidemment - appartenu au célèbre chef d'orchestre italien. Et quand l'on saura que "La Bohème" a précisément été créée, le 1er février 1896, au teatro Regio de Turin par le même Arturo Toscanini, on comprendra que la réussite de cette petite évasion lyrique n'était pas due au seul hasard.

Pascale Zimmermann 

Les commentaires sont fermés.